Accompagner des changements de pratiques agricoles
L'agroécologie : un levier de redressement des exploitations fragilisées ?

Depuis 2015, Solidarité Paysans analyse les parcours d'agriculteurs fragilisés ayant adopté des pratiques « agroécologiques », relevant d'une agriculture plus autonome et économe leur permettant de rebondir. Ces pratiques de la Savoie au Morbihan, du Nord-Pas-de-Calais au Gard et aux Bouches-du-Rhône en passant par la Creuse ou encore la Sarthe, ces témoignages couvrent une belle diversité de systèmes de productions : viticulture, bovins, arboriculture, chèvres, maraichage, volailles...

Le réseau Solidarité Paysans a constaté en effet que si les procédures collectives et l'ouverture de droits sociaux sont indispensables au redressement des exploitations, elles ne sont pas toujours suffisantes. Des évolutions dans la conduite des exploitations sont souvent utiles, et ce, quel que soit le modèle de production de l'agriculteur. Permettre à l'agriculteur d'interroger son modèle de production et d'adopter des pratiques plus autonomes et économes s'impose pour favoriser le redressement des exploitations. Ces constats ont amené Solidarité Paysans à identifier et capitaliser des expériences de changement de pratiques conduites par des agriculteurs en situation fragile sur leur exploitation. Très vite s'est dégagée la conviction pour Solidarité Paysans, dans cette réflexion sur l'agroécologie, de privilégier l'entrée économique pour trouver des solutions tenables pour dégager un revenu et des capacités de remboursement.

« Se poser, remettre les choses à plat, rencontrer des paysans, échanger, écouter, pour repenser la cohérence du système… C'est ce que qui nous a amenés à un système reposant sur l'autonomie alimentaire et la valorisation en vente directe. »
Extrait de la fiche réalisée en 2015 sur la ferme de Yann et Pauline.

Trois niveaux de changement ont pu être mis en avant : depuis la parcelle, au système, jusqu'à la filière, avec derrière une diversité de leviers mis en place. De nombreux bénéfices ressortent à la suite de ces changements : meilleure organisation du travail, ouverture sociale, réappropriation de la ferme, retour à plus de sérénité…

Un chantier à continuer : nous espérons que la lecture de ces témoignages incitera à de nouveaux témoignages provenant de régions et de systèmes de production complémentaires. Une brochure est en cours de rédaction, synthétisant la méthodologie utilisée pour ce travail et tirant des analyses de ces nombreuses rencontres, et devrait paraitre en 2020.

Quelques exemples de fiches monographiques rédigées en 2016, 2017 et 2018 sur diverses productions :

Carte intéractive de localisation des fiches réalisées

Autres initiatives du réseau en lien avec cet axe de travail :

• Des formations organisées dans le Puy-de-Dôme début 2017 pour connaitre et analyser les points d'amélioration de l'élevage bovin lait.
• Le projet RADITS mené par le CIVAM AD 72 avec Solidarité Paysans 72.

Des echos dans les médias :

• Dynamiques de groupes dans le réseau Solidarité Paysans, article paru dans Campagnes solidaires, n° 332, octobre 2017
Témoignages de paysans accompagnés et présentation de l'étude, à l'occasion du printemps d'Inpact en Mai 2018